Accueil du site > FR > 1. Botanique > 3. Anatomie de la tige et de la racine > 2. Anatomie de la tige > 2. Structure secondaire de la tige de Dicotylédones > Structure secondaire de la tige de Dicotylédones

Structure secondaire de la tige de Dicotylédones

mardi 14 décembre 2004, par www.botanique.org

Les structures secondaires permettent la croissance en largeur et se traduisent par la formation du bois et du liège.

Les structures secondaires sont l’expression d’une croissance en largeur des tiges et elles sont très discrètes chez les plantes herbacée(ADJ. ET N. F.) PLANTE AYANT LA CONSISTANCE, LA COULEUR OU LA SAVEUR DE L'HERBE. VOIR LIGNEUSE.s et se trouvent surtout chez les Dicotylédones et les Conifères. La croissance en largeur se traduit, en particulier, par la formation de bois des arbres.

Dans un premier temps, l’activité du cambium reprend. D’une part, entre les faisceau(N. M.) UN FAISCEAU CRIBRO-VASCULAIRE EST CONSTITUé DU PHLOèME PRIMAIRE ET DU XYLèME PRIMAIRE.x, les cellules cambiales se divisent pour donner des files radiales de cellules de parenchymes vers le centre et l’extérieur de la tige. D’autre part, dans les faisceaux, l’activité du cambium se traduit par :

- la formation de xylème(N. M.) LE XYLèME EST UN TISSU CONDUCTEUR DE SèVE BRUTE CONSTITUé DE CELLULES MORTES à LA FIN DE LEUR DIFFéRENCIATION (TRACHéIDES, VAISSEAUX LIGNEUX, FIBRES) ET DE CELLULES VIVANTES (CELLULES DU PARENCHYME VERTICAL, CELLULES DE CONTACT ET CELLULES à RéSERVES). IL PERMET LA CIRCULATION DE LA SèVE BRUTE CONDUITE DES RACINES AUX ORGANES PHOTOSYNTHéTIQUES ET CONSTITUéE D'EAU ET D'éLéMENTS MINéRAUX PRéLEVéS DANS LE SUBSTRAT DE CULTURE. VOIR : PHLOèME. secondaire, appelé aussi bois, avec des cellules disposées radialement vers le centre de la tige. Comme dans le xylème primaire, on trouve des vaisseau(N. M.) ELéMENT CONDUCTEUR DE LA SèVE BRUTE DANS LE XYLèME, PRéSENT CHEZ LES VéGéTAUX éVOLUéS.x et des cellules parenchymateuses lignifiées.

- la formation de phloème(N. M.) LE PHLOèME EST UN TISSU CONDUCTEUR DE LA SèVE DITE éLABORéE CONTENANT LES SUBSTANCES ORGANIQUES OBTENUES APRèS LA PHOTOSYNTHèSE. IL EST CONSTITUé DE CELLULES MORTES à LA FIN DE LEUR DIFFéRENCIATION (LES éLéMENTS CONDUCTEURS OU TUBES CRIBLéS, LES FIBRES) ET DE CELLULES VIVANTES (CELLULES DU PARENCHYME, CELLULES COMPAGNES ET, éVENTUELLEMENT, CELLULES à RéSERVES). secondaire, appelé aussi liber, avec des cellules disposées radialement vers l’extérieur de la tige. Comme dans le phloème primaire, on trouve des tubes criblés. Cependant, le fonctionnement du cambium est polarisé et il produit beaucoup moins de liber que de bois, le liber ne faisant que quelques millimètres d’épaisseur. Les structures primaires se trouvent repoussées à l’extrémité des structures secondaires.

Au niveau de l’écorce, l’assise subéro-phellodermique permet la formation du liège à l’extérieur.

Portfolio

Cliquer sur les images pour ouvrir le portfolio
Asteraceae (Compositae) Capitule de pâquerette vivace (Bellis perennis) Avoine cultivée (Avena sativa) Dactyle pelotonné (Dactylis glomerata) Arbousier (Arbutus unedo) Aulne glutineux (Alnus glutinosa) Aspérule (Asperula cynanchica) Bruyère arborescente (Erica arborea) Euphorbe (Euphorbia amygaloides) Euphorbe (Euphorbia characias) Frêne (Fraxinus excelsior) Héllébore (Helleborus foetidus) Houx (Ilex aquifolium) Cade, Oxycèdre (Juniperus oxycedrus) Osmonde royale (Osmunda regalis) Chêne vert (Quercus ilex) Chêne liège (Quercus suber) Sureau (Sambucus nigra) Sanicule (Sanicula europaea) Saponaire de Montpellier, Faux-Basilic (Saponaria ocimoides) Orchis Laxiflora Aristoloche (Aristolochia rotunda) Néotinea tachetée (Neotinea maculata) Ophrys jaune (Ophrys lutea) Ophrys miroir (Ophrys speculum) Ophrys (Ophrys tenthredinifera) Orchis à long éperon (Orchis longicornu) Limodorum à feuilles avortées (Limodorum abortivum) Anacamptis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) Ophrys abeille (Ophrys apifera) Ophrys scolopax (Ophrys scolopax) Orchis à inflorescence lâche (Orchis laxiflora) Lierre terrestre (Glechoma hederacea) Lierre terrestre (Glechoma hederacea) Lierre (Hedera helix) Lierre (Hedera helix) Potentille rampante (Potentilla reptans) Potentille rampante (Potentilla reptans) Prunellier (Prunus spinosa) Prunellier (Prunus spinosa) Tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare) Tanaisie vulgaire (Tanacetum vulgare) Abords de la maison Fruitiers Haie vive plantée Ail à toupet (Muscari comosum) Plantes médicinales Plantes décoratives Haie vive spontanée Prairie fleurie spontanée Zone fraîche 01. Calicotome épineux (Calicotome spinosa, Fabaceae, Fabales) 02. Ciste blanchâtre (Cistus albidus, Cistaceae, Malvales, eurosids II, (...) 03. Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis, Cistaceae, Malvales) 04. Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviaefolius, Cistaceae, (...) 05. Aubépine (Crataegus monogyna, Rosaceae, Rosales) 06. Bois-gentil (Daphne gnidium, Thymelaeaceae, Malvales) 07. Chèvrefeuille (Lonicera implexa, Caprifoliaceae, Dipsacales) 08. Myrte commun (Myrtus communis, Myrtaceae, Myrtales, rosids, rosids, (...) 09. Chêne kermès (Quercus coccifera, Fagaceae, Fagales) 10. Alaterne (Rhamnus alaternus, Rhamnaceae, Rosales)

Documents joints